Les Mémoires

Dans le cadre de leur formation en ostéopathie, les étudiants doivent réaliser un mémoire permettant « l’approfondissement d’une problématique professionnelle ». Ce mémoire se présente « sous forme d’un écrit critique et réflexif rédigé selon une démarche scientifique ». Il est rédigé durant leur 5e année en s’appuyant sur « une étude expérimentale, observationnelle, ou une revue de littérature ». (Arrêté du 12 décembre 2014 relatif à la formation en ostéopathie, JORF n°0289 du 14 décembre 2014).

Pour aider les étudiants dans cette étape de leur vie professionnelle, les décrets prévoient une formation à la méthodologie de la recherche étalée sur les cinq années d’études. Cette formation les aide à affirmer leur esprit critique, actualiser leurs savoirs, et attiser leur curiosité intellectuelle.

Dans une volonté de se rapprocher des standards internationaux, la formation à la recherche est conduite par le P.R.O.S et dispensée par des enseignants issus du milieu de la Recherche Scientifique (Docteur en Science ou Ostéopathes S.O ayant une expérience significative dans la Recherche et/ou ayant publié des livres ou des articles dans des revues référencées).

Deux choix s’offrent aux étudiants pour le sujet de mémoire de fin d’études :

  • Ils peuvent choisir eux-mêmes leurs sujets et concevoir entièrement leur protocole, aider en cela par des tuteurs D.O formés spécifiquement à la méthodologie de la Recherche. Leur travail de fin d’études offre l’opportunité de créer un réseau  et une première insertion dans la vie professionnelle.
  • Il peuvent participer à des études pluriannuelles pilotées par le P.R.O.S et entrant dans les thématiques de Recherche de l’IFO-GA. Les étudiants sont impliqués dans le processus de publication scientifique et collaborent activement au rayonnement de l’ostéopathie.

Un box mémoire est spécialement aménagé pour la réalisation des mémoires

Vers des Normes Internationales

Dans cette dynamique de promotion et de reconnaissance de l’ostéopathie, IFO-GA oriente les mémoires vers les normes internationales de publications scientifiques en littérature médicale. Ces normes permettent à nos étudiants de limiter les biais méthodologiques de leur étude et leur offrent un canevas robuste pour la rédaction de mémoires à haut niveau de preuve scientifique.

Commission Mémoire

Les études pilotes menées par les étudiants en 4e année sont étudiés par une Commission des mémoires qui valide les sujets réalisables dans le cadre de la 5e année et dont le protocole suit les standards méthodologiques et scientifiques. La Commission suggère des modifications méthodologiques à ceux n’ayant pas reçu l’aval, afin que les étudiants puissent tout de même concrétiser leur sujet en 5e année.

En collaboration avec des jurys externes, la Commission des mémoires se réunit également pour évaluer les mémoires rendus en fin de 5ème année, avant la soutenance publique. Elle propose des pistes d’amélioration avant cette soutenance finale.

Un suivi de Qualité – Tuteur de Mémoire

Afin d’atteindre ce niveau d’exigence dans les mémoires de fin d’études, nous demandons aux tuteurs de mémoire de suivre une formation à la Recherche dispensée par le P.R.O.S. Cette formation leur permet d’acquérir les bases méthodologiques pour un accompagnement de qualité.

Soutenir l’excellence

Chaque année, la Commission des mémoires décerne parmi les mémoires ayant eu une mention, le Prix de la Recherche IFO-GA au plus prometteur pour l’ostéopathie et celui dont le protocole a été le mieux réalisé. L’étudiant présente publiquement son travail devant les étudiants de l’école, les familles et des invités extérieurs.